Revue de Presse

De l’émotion pour la réunion annuelle du Souvenir français – Var-matin

La réunion annuelle du comité hyérois du Souvenir français, hier matin à l’espace de la Villette, a été riche en émotions. Outre le bilan d’activités, « bon », comme l’a qualifié le président Claude Chaton qui a rappelé les « actions entreprises en différentes directions…

2017-12-14 – Hyères Running Days, quand les lutins se mettent à la course, notamment envers les jeunes et les morts pour la France », l’ancien colonel a insisté sur l’obligation de « ne pas oublier ce qu’il s’est passé, et du devoir de mémoire à maintenir envers les jeunes. »

Un devoir de mémoire entretenu justement hier à l’occasion d’une remise, par ses deux petites filles, Muriel et Sylvie, de la tenue de déportée et de la valise contenant les effets personnels de leur grand-mère, Alice Vidailhan à la Fondation de la mémoire de la déportation.

Tenue que la résistante marseillaise a portée au camp de concentration de Ravensbrück en Allemagne où elle fut déportée en 1943. C’est Franck Lausset, président de direction territoriale du Var des Amis de la Fondation de la Mémoire, qui a eu l’honneur de recevoir ces effets à la valeur ô combien symbolique. «  C’est une tenue qui parle, qui raconte un quotidien, avec ça on touche l’histoire », soulignait Franck Lausset, la voix teintée d’émotion. « C’est très important pour le travail de mémoire. Dans ce camp où on ne trouvait quasiment que des femmes, 132 000 ont été déportées, 92000 n’en sont pas revenues. Merci de ce don à la fondation, qui, moi, me parle beaucoup », a-t-il conclu.

Pour poursuivre ce devoir de mémoire, le Souvenir français hyérois a également transmis au proviseur du lycée Jean-Aicard un chèque de 1000 euros pour permettre un voyage d’étude pour les élèves au camp des Milles. La réunion s’est terminée par les traditionnelles remises de médailles et diplômes. C. L.

Concernant l'Auteur :

Articles relatifs :

Répondre

Répondre

Votre Adresse de Courriel ne sera pas rendue publique.